International : Développeur de sites Internet : Comment exploiter efficacement vos aptitudes techniques?

Les plateformes comme Facebook, Linkedin, Twitter, etc. permettent à beaucoup d’organisations de faire des publications gratuites et bien cibler leur audience. Du coup, le marché de la création de petits sites Internet s’est drastiquement réduit. Les développeurs de site Internet qui sont en lambeau suite à cette flagellation ne doivent pas pour autant se baisser les bras. Ils doivent se réorienter stratégiquement pour mettre à profit leurs aptitudes et qualifications professionnelles. par Mékoné Tolrom (Presse), le 11/14/2017 8:51:59 PM

Presse Tchadienne

Qu’ils travaillent en indépendants ou en tant que salariés, beaucoup de développeurs de petits et moyens sites Internet gagnent leur pain en construisant des sites Internet pour diverses organisations. Certains se contentent de configurer les sites utilisant des modèles comme Joomla, WordPress, Wix, etc., d’autres construisent le site en écrivant leur propre code. PHP/MySQL était le langage de préférence il y a quelques années, couplé bien sûr aux indispensables HTML, CSS et JavaScript. ASP.NET de Microsoft est entré dans la danse et pas mal de développeurs l’utilisent surtout qu’il facilite le « Développement Rapide des Applications ». Pour des sites Internet de petite et moyenne taille, parfois un seul développeur construit l’interface, la logique des affaires et les bases de données. Les aptitudes techniques du développeur de site Internet se résume donc à HTML, CSS, Javascript, PHP/MySQL (ou C#/SQL) et au traitement des illustrations avec Photoshop ou Illustrator.
En technologie, seul le changement ne change pas ! Le secteur de l’informatique va de révolution en révolution. Quand les réseaux sociaux ont commencé à offrir gratuitement leur service de publication, leur méthode est devenue plus efficace que la publication à travers les sites Internet organisationnels. Le marché de la création des sites Internet s’est effrité. Les petits développeurs de sites Internet indépendants ont du mal à faire accepter même un travail gratuit de leur part, histoire de montrer leurs talents. La part de marché qui est restée est allée chez les agences de développement de site Internet. Le développeur indépendant qui n’a pas suffisamment de moyens financiers pour faire du marketing et attirer de la clientèle a comme seul choix de se faire embaucher (comme salarié à temps plein ou contractuel temporaire) par ces agences. En réalité, l’espoir n’est pas perdu pour ces développeurs parce qu’ils peuvent adopter d’autres stratégie.
Quand on dit « site Internet », il ne vient pas immédiatement à l’esprit que Facebook, Linkedin, Twitter, Google, Bing, etc. ne sont que des sites Internet ! Ces plateformes sont des sites Internet mais des sites Internet avec beaucoup de fonctionnalités. Et il existe des milliers de grandes compagnies dont les offres de service ne sont présentes qu’en ligne. Qu’est-ce cela veut dire ou quels sont les besoins potentiels de ces entreprises ? Evidemment, ils ont besoin des professionnels avec les qualifications d’architecture, de dessein, de programmation, de base des données, de service clientèle, de finance, etc. Le développeur traditionnel n’a donc pas besoin de demeurer « orthodoxe ». Il doit s’adapter à la nouvelle donne et se réjouir dans le changement comme le cochon dans la boue !
Deux principales stratégies possibles. Pour les grandes compagnies de technologie comme Amazon, Microsoft, Facebook, etc., si tu es un génie en structure des données et algorithmes, elles ne vont pas passer par quatre chemin pour te dire « Mon frère, viens nous aider ! ». Généralement pour développer un site Internet ordinaire, juste pour publier des articles, des connaissances minimales en programmation suffisent. Mais pour faire partie par exemple de l’équipe qui développe la logique pour les opérations bancaires en ligne, il faut une certaine maitrise de la programmation. Le développeur indépendant de site Internet peut donc investir un peu de son temps pour maitriser des langages comme Java, C# ou Python et chercher à intégrer ces équipes d’ingénierie. Sa connaissance globale de comment un site Internet fonctionne sera le grain de sel dans sa qualification principale pour laquelle il a été recruté. Une petite erreur de typographie dans le code HTML peut prendre des heures à celui qui ne connait pas le HTML pour résoudre le problème alors que l’erreur sautera tout de suite à l’œil de l’habitué.
L’autre stratégie est d’embrasser les « systèmes distribués ». Un site Internet de taille moyenne peut se servir d’un seul serveur qui contient tout le programme (interface, logique des affaires, base des données). Mais des sites comme Facebook, Amazon, Google ont des groupes de serveurs dédiés à chaque fonction. Ces compagnies, Microsoft et quelques autres gèrent ce qu’elles appellent « Cloud Computing » aujourd’hui. Au lieu que les entreprises des divers secteurs industriels gèrent elles-mêmes leur infrastructure informatique, ces compagnies de technologie mettent à leur disposition cette infrastructure à travers leurs centres de données implantés dans différents pays autour du monde. Les entreprises n’ont besoin que de la connexion Internet pour déployer leurs services dans ces infrastructures. Etant donné que le développeur sait déjà comment les sites Internet fonctionnent sur les réseaux informatiques, il peut simplement renforcer ses aptitudes techniques en réseaux informatiques et intégrer ces compagnies. Généralement quand on a une bonne base en informatique, tout le reste s’apprend facilement, et surtout quand on a déjà de l’expérience professionnelle.
Parfois il peut paraitre difficile d’utiliser ces stratégies pour intégrer les grandes compagnies. Il faut rechercher et connaitre à fond les méthodes et politiques de recrutement des grandes compagnies. Faire une seule application avec une version de curriculum vitae pour un seul poste n’est pas suffisant ! Aussi, vous êtes considérés comme candidat avec peu d’expérience ; essayez donc de viser les postes juniors comme le support technique. Les grandes entreprises ont une très bonne politique de développement des ressources humaines et vous pouvez changer de poste plus tard et être au poste qui vous permet d’exploiter vos qualifications à fond. Si vous avez du talent pour d’autres domaines comme le marketing, la gestion des ressources humaines, le management, vous pouvez toujours l’associer avec vos aptitudes techniques en développement de site Internet pour intégrer ces compagnies de technologie. Tout est possible !

Connectez-vous à Facebook pour commenter!



Contact : Bellevue WA, Toll-Free : 1 (844) MEKONEC (635-6632) Email : info@mekonecampus.org


Presse Tchadienne



politique : Je m’amuse bien avec le « pipepline » fantastique d’Android en ce moment ! Lire la suite !

Presse Tchadienne

J’initie le projet de l’application mobile Android à partir d’Android Studio. Je teste mon code localement. Une fois que c’est bon, je pousse le code vers « Github ». La plateforme « CircleCi » prend automatiquement le code et le compile ; ceci inclue la complication de tous les tests « Espresso » que contient mon projet. La plateforme « Firebase » prend le fichier APK et teste l’application. Le résultat est passé à la plateforme « Codecov » qui calcule le pourcentage de mon code pour lequel j’ai écrit un test. Github me montre le pourcentage. Je peux alors récupérer le fichier APK de CicrcleCi et publier dans « GooglePlay ». Intéressant, n’est-ce pas ? Tous les liens utiles ici : par Mékoné Tolrom (Presse), le 5/13/2018 11:30:29 PM

economie : Les péchés originels de la Cnrt Lire la suite !

Presse Tchadienne

En naissant, la Cnrt a eu pour héritage des arriérés de pensions, un compte bancaire étriqué privé de l’essentiel de ses ressources bloquées au trésor public et l’arrivée massive des retraités civils et surtout militaires par Djéndoroum Mbaïninga (N'djamena bihebdo), le 9/25/2017 7:24:20 PM

Presse Tchadienne

1 844 MEKONEC

caricature : Le grand jongleur est de retour dans les arènes! A bas la vache maigre! Lire la suite !

Presse Tchadienne

Le grand jongleur est de retour dans les arènes! A bas la vache maigre! par PTD (Presse), le 9/16/2017 7:23:02 PM

Consultez toutes nos caricatures !